Logo de Vimont Toyota
(450) 668-2710
Voir la carte
0

Les critiques de la Toyota Prius 2018 sont sorties

31 octobre 2018,

Les critiques de la Toyota Prius 2018 sont sorties

La Toyota Prius est la plus récente voiture hybride à faire son entrée sur le marché. Introduit plus tôt cette année, la nouvelle Prius est une voiture qui propose espace, confort, technologies de sécurité et bien sûr, une consommation d’essence absolument remarquable.  

Il y a vraiment beaucoup de choses à aimer de la nouvelle Prius. Ce n’est pas pour rien qu’elle a été si bien reçue par les experts automobiles. Voyons cela de plus près.  

La consommation est vraiment son principal atout. Elle reste en dessous des 5,0L au 100km sans efforts. Elle embarque un moteur au système hybride synergétique de 4 cylindres avec une boite de transmission CVT. Le modèle de base qui se détail à partir de 35 234$ (prix PDSF) offre la suite technologique de sécurité Toyota Safety Sence, un système audio à écran tactile de 7 pouces, le volant chauffant, les quatre phares, feux arrière et feux de jour à DEL, le groupe d’instruments évolué à écran couleur de 4,2 pouces et moniteur de conduite ECO – Auto123

---

Sous le capot de la Toyota Prius, un moteur 4 cylindres de 1,8 litre de 95 chevaux jumelé à un moteur électrique de 71 chevaux. Oui il est possible de faire quelque 2 ou 3 kilomètres en mode 100% électrique, mais ce n’est pas là l’objectif. On souhaite plutôt une action complémentaire entre les deux motorisations.

Les premières constatations, de ce point de vue, sont positives. En mode Power, la voiture est capable d’accélérations suffisantes pour se faufiler dans le trafic de l’autoroute sans gêne. En mode Eco, alors que tout est réduit au minimum, la puissance l’est tout autant. Mais on apprécie voir la consommation diminuer à vue d’œil.

Mieux encore, on a modifié le châssis et les suspensions, et aujourd’hui, on peut affirmer que, sans faire l’objet d’une conduite sportive, la nouvelle Toyota Prius affiche un dynamisme de conduite qui faisait bien défaut à l’ancienne génération. Bien sûr, la transmission automatique CVT à variation continue est toujours de mise et ne rend pas nécessairement les changements de rapports spectaculairement sportifs, mais elle réussit à bien marier les exigences d’une conduite parfois plus agressive avec celles de la conduite écologique.

Après quelques jours tout au plus au volant de la Toyota Prius, et beaucoup d’autoroutes (j’ai notamment visité la capitale fédérale et la capitale québécoise au cours de la même semaine), la consommation de carburant s’avère aux limites de ce que Toyota propose. Avec un usage à plus de 85% d’autoroute, j’ai maintenu une moyenne de 5,0 litres aux 100 kilomètres, pour une conduite sans ménagement – EcoloAuto.com

Venez découvrir la nouvelle Toyota Prius chez Vimont Toyota Laval!

Demande de prix Contactez-nous